Étiquette : ORL

Besoin d’un coup de boost ? Consommez du pollen frais 🐝

Connaissez-vous le pollen frais ?

Un aliment produit par les plantes et enrichi par les abeilles

En butinant les fleurs, les abeilles récoltent le pollen des étamines. Elles forment alors des pelotes de pollen qu’elles enrichissent en ferments lactiques de souche lactobacillus bifidobacterium et qu’elles placent dans les corbeilles situées sur leurs pattes arrière. Par son action pollinisatrice, l’abeille assure plus de 70% de la biodiversité végétale.

De retour dans la ruche, elles traversent des grilles ou trappes à pollen. À chaque passage, elles laissent échapper quelques pelotes de pollen qui tombent dans un tiroir. Régulièrement récolté par l’apiculteur, le pollen est aussitôt congelé.

Le pollen des abeilles est traditionnellement commercialisé dans les magasins bio et es épiceries en bocal. Après récolte, ce pollen est séché par ventilation chaude, permettant d’obtenir un produit presque complètement dépourvu en eau qui se conserve longtemps à température ambiante. L’inconvénient de cette technique réside dans la perte d’une grande partie de la qualité nutritionnelle du pollen avec le chauffage.

Pourquoi congeler le pollen des abeilles ?

Le pollen frais est un aliment cru, vivant, très complet et complexe qui, en association avec une alimentation normale équilibrée, contribue à assurer le confort, le bien-être intestinal et la santé des individus qui en consomment régulièrement. Mais ces petites pépites se dégradent très rapidement à l’air et à température ambiante. Si on le sèche, beaucoup des micronutriments du pollen sensibles à la chaleur sont détruits.

Les études scientifiques ont évalué l’impact des différents modes de conservation (frais congelé, séché à 5°C, séché à 40°C, lyophilisé) et l’effet du vieillissement sur l’évolution de la flore lactique des pollens récolté par les abeilles.  Ces études ont démontré que le mode de conservation congelé à l’état frais est celui qui préserve le mieux les ferments lactiques des pollens. Tous les micronutriments sensibles à la chaleur et à la dessiccation sont ainsi sauvegardés, à l’image des caroténoïdes.

Quelles sont les caractéristiques du pollen frais ?

Il contient de très nombreux nutriments :

  • de 15 à 22 % de protéines, soit des teneurs supérieures aux œufs et même équivalentes à certaines viandes
  • de 4 à 6 % de lipides, représentés par les Acides Gras Polyinsaturés jusqu’à 50 %
  • de 50 à 60 % de glucides
  • de 10 à 14 % de fibres (100 g de pollen apportent 50 % des Apports Journaliers Recommandés)
  • une quantité très importante de ferments lactiques spécifiques à l’abeille, de type lactobacillus bifidobacterium
  • une très grande richesse en vitamines (100 g peuvent ainsi couvrir jusqu’à 100 % des AJR pour les vitamines B9, C et E)
  • comme tous les végétaux, les pollens frais sont très riches en minéraux et oligo-éléments (calcium, fer, magnésium, phosphore) et présente un rapport potassium/sodium très favorable
  • les pollens d’abeille sont riches en micro-constituants antioxydants (caroténoïdes et polyphénols), symbolisés par des valeurs d’ORAC qui peuvent être jusqu’à 10 fois supérieures à celles des fruits et des légumes
  • plus de 80 enzymes ont été identifiées dans le pollen non séché

Quelles sont les actions des pollens frais ?

Associé à une alimentation équilibrée, la consommation régulière de pollen congelé à l’état frais aide à la bonne marche de nombreuses fonctions organiques. S’il existe des différences nutritionnelles notables entre pollens d’origines florales différentes, tous présentent des propriétés communes.

Regain d’énergie

Grâce à sa concentration en protéines végétales, fibres, vitamines, minéraux et oligo-éléments, le pollen frais contribue à réduire la fatigue, dynamiser l’organisme et améliorer sa résistance.

Les pollens crus ont une teneur en protéine comprise entre 15 et 35 % selon leur origine botanique. Une teneur supérieure à toutes les sources végétales et même à certaines sources animales comme les œufs. Ces protéines sont d’excellente qualité avec des teneurs en Acides Aminés Essentiels (AAE) très intéressantes : stimulateur de la synthèse protéique, modulateur de l’état inflammatoire, améliorateur de l’état de la muqueuse intestinale…

Défenses naturelles

Notre muqueuse intestinale concentre autour d’elle 60 à 70% du système immunitaire, prêt à faire face aux agressions liées aux agents pathogènes véhiculés par notre alimentation. Par conséquent, l’amélioration du système digestif entraine une amélioration des défenses naturelles. En rééquilibrant et renforçant la flore intestinale, le pollen congelé à l’état frais contribue au fonctionnement normal du système immunitaire.

Les pollens frais présentent un très bon rapport potassium/sodium (entre 14 et 18). Cet aspect leur confère un fort potentiel alcalinisant. Les pollens des abeilles contiennent aussi des phytostérols, des des composés naturels présents dans les plantes.

Flore intestinale

Les ferments lactiques du pollen congelé à l’état frais, associés aux fibres, aident au rétablissement d’une flore intestinale de qualité, permettant une meilleure absorption des macro et micronutriments de notre alimentation.

Le pollen est un aliment riche en fibres, en majorité insolubles, qui représentent pas loin de 50 % des Apports Journaliers Recommandés (AJR). Il est largement reconnu que les fibres alimentaires contribuent à améliorer l’état fonctionnel du système intestinal. Par ailleurs, le pollen – seulement lorsqu’il est frais – possède une grande quantité de ferments lactiques spécifiques de l’abeille qui contribuent à l’amélioration de la flore intestinale (effet probiotique).

Pouvoir antioxydant

L’une des théories du vieillissement cellulaire est l’excès de radicaux libres dans l’organisme qui altèrent les macroéléments tels que les protéines, les lipides ou l’ADN, contribuant ainsi à leur dysrégulation. Avec l’âge, la production radicalaire augmente et à l’inverse les défenses antioxydantes diminuent.

Les pollens, surtout s’ils sont concervés frais, sont riches en vitamines et autres molécules antioxydantes, en minéraux et oligoéléments (vitamines C et E, polyphénols et caroténoïdes). Ils obtiennent les plus hautes valeurs de pouvoir antioxydant dans le monde végétal. Par exemple, le pollen de châtaignier présente un pouvoir antioxydant 10 fois supérieur au raisin !

Quel pollen consommer ?

Chaque spécificité botanique de pollen va entrainer des variations sur les teneurs des constituants vus précédemment. Le pollen de pavot est ainsi plus riche en protéines que celui de ciste tandis le pollen de ciste est plus riche en caroténoïdes que le pavot. Reportez-vous aux compositions nutritionnelles ou aux conseils de votre thérapeute pour bien choisir la fleur d’origine.

Attention, on trouve toutes les qualités sur le marché. Je vous propose de consommer votre pollen de la marque Pollenergie car cette marque travaille selon un procédé rodé et breveté en 1995.

Contactez-moi si vous souhaitez que je vous conseille sur le pollen le plus adapté à votre situation. N’oubliez pas de mentionner le code 67CA01 à la commande, afin de bénéficier du port gratuit 😉

Inscription newsletter

Recevez des conseils de nutrition, plantes et activité physique (4 lettres par an)

© Choisir Naturopathie 2021 - Mentions légales