En forme en janvier : faites une cure de pollen frais !

2 janvier 2022

(Retrouvez un carnet de bonnes adresses et un code pour ne pas payer de frais de port à la fin de cet article 😊)

Le pollen frais : un aliment produit par les plantes et enrichi par les abeilles

En butinant les fleurs, les abeilles rĂ©coltent le pollen des Ă©tamines. Elles forment alors des pelotes de pollen qu’elles enrichissent en lacto-ferments et qu’elles placent dans les corbeilles situĂ©es sur leurs pattes arriĂšres. Par son action pollinisatrice, l’abeille assure plus de 70% de la biodiversitĂ© vĂ©gĂ©tale.De retour dans la ruche, elles traversent des grilles et laissent Ă©chapper quelques pelotes de pollen qui tombent dans un tiroir. AussitĂŽt rĂ©coltĂ© par l’apiculteur, le pollen est congelĂ© pour ĂȘtre ensuite analysĂ©, contrĂŽlĂ© et conditionnĂ© par Pollenergie.On trouve sur le marchĂ© du pollen sec en bocaux. AprĂšs rĂ©colte, ce pollen est sĂ©chĂ© par ventilation chaude, permettant d’obtenir un produit presque complĂštement dĂ©pourvu en eau qui se conservera longtemps Ă   tempĂ©rature ambiante. L’inconvĂ©nient de cette technique rĂ©side dans la perte d’une partie importante de la qualitĂ© nutritionnelle de ce produit avec le chauffage.

Pourquoi la congélation pour le pollen frais ?

Le pollen frais est un aliment cru, vivant, trĂšs complet et complexe qui en association avec une alimentation normale Ă©quilibrĂ©e contribue Ă  assurer le confort, le bien-ĂȘtre et la santĂ© des individus qui en consomment rĂ©guliĂšrement. Il se dĂ©grade trĂšs rapidement Ă  l’air et Ă  tempĂ©rature ambiante. Si on le sĂšche, beaucoup de ses micronutriments  sensibles Ă  la chaleur sont dĂ©truits. Les Ă©tudes scientifiques ont Ă©valuĂ© l’impact des diffĂ©rents modes de conservation (frais congelĂ©, sĂ©chĂ© Ă  5°C, sĂ©chĂ© Ă  40°C, lyophilisĂ©) et l’effet du vieillissement sur l’évolution de la flore lactique de pollens monofloraux.  Ces Ă©tudes ont dĂ©montrĂ© que le mode de conservation congelĂ© Ă  l’état frais est celui qui prĂ©serve le mieux les ferments lactiques des pollens et les micronutriments sensibles sensibles Ă  la chaleur et Ă  la dessiccation, comme les carotĂ©noĂŻdes.

Caractéristiques nutritionnelles moyennes du pollen frais

Sans dĂ©tailler l’ensemble de l’analyse nutritionnelle de chaque pollen, nous pouvons citer que les pollens contiennent :
– de 15 Ă  22 % de protĂ©ines,
– de 4 Ă  6 % de lipides, reprĂ©sentĂ©s jusqu’à 50 % par des acides gras polyIinsaturĂ©s
– de 50 Ă  60 % de glucides
– de 10 Ă  14 % de fibres
– une quantitĂ© trĂšs importante de ferments lactiques (mais uniquement dans les pollens frais car le processus de sĂ©chage dĂ©truit complĂštement ces ferments)
– une trĂšs grande richesse en vitamines
– comme tous les vĂ©gĂ©taux, ils sont trĂšs riches en minĂ©raux et oligo-Ă©lĂ©ments (calcium, fer, magnĂ©sium, phosphore)
– les pollens sont Ă©galement trĂšs riches en micro-constituants antioxydants (carotĂ©noĂŻdes et polyphĂ©nols) symbolisĂ©s par des valeurs d’ORAC qui peuvent selon les pollens ĂȘtre jusqu’à 10 fois supĂ©rieures Ă  celles des fruits et des lĂ©gumes
– enfin, plus de 80 enzymes ont Ă©tĂ© identifiĂ©es dans le pollen frais uniquement.

ACTIONS DES POLLENS FRAIS

Lorsqu’il est frais, le pollen est un aliment trĂšs complet. AssociĂ© avec une alimentation normale, il peut prĂ©venir et/ou contribuer Ă  combler certaines dĂ©ficiences en micronutriments et Ă  lutter contre l’apparition de nombreuses pathologies. La consommation rĂ©guliĂšre de pollen congelĂ© Ă  l’état frais aide Ă  la bonne marche de nombreuses fonctions organiques.
S’il existe des diffĂ©rences nutritionnelles notables entre pollens d’origines florales diffĂ©rentes, tous prĂ©sentent des propriĂ©tĂ©s communes.  
REGAIN D’ÉNERGIE GrĂące Ă  sa concentration en protĂ©ines vĂ©gĂ©tales, fibres, vitamines, minĂ©raux et oligo-Ă©lĂ©ments, le pollen contribue Ă  la rĂ©duction de la fatigue, dynamise l’organisme et amĂ©liore sa rĂ©sistance.   Les pollens frais ont une teneur en protĂ©ines comprise entre 15 et 35 % selon leur origine botanique, une teneur supĂ©rieure Ă  toutes les sources vĂ©gĂ©tales et mĂȘme Ă  certaines sources animales comme les Ɠufs. Ces protĂ©ines sont d’excellente qualitĂ© avec des teneurs en Acides AminĂ©s Essentiels (AAE) trĂšs intĂ©ressantes : stimulateur de la synthĂšse protĂ©ique, modulateur de l’Ă©tat inflammatoire, amĂ©liorateur de l’Ă©tat de la muqueuse intestinale…     RÉGULATION DE LA FONCTION INTESTINALE Les lactoferments du pollen congelĂ© Ă  l’état frais, associĂ©s aux fibres, aident au rĂ©tablissement d’une flore intestinale de qualitĂ©, permettant une meilleure absorption des macro et micronutriments de notre alimentation.   Le pollen est un aliment riche en fibres, une majoritĂ© insoluble, qui reprĂ©sentent pas loin de 50 % des Apports Journaliers RecommandĂ©s (AJR). Il est largement reconnu que les fibres alimentaires contribuent Ă  amĂ©liorer l’Ă©tat fonctionnel du systĂšme intestinal. Par ailleurs, le pollen – seulement lorsqu’il est frais – possĂšde une grande quantitĂ© de ferments lactiques spĂ©cifiques de l’abeille qui contribuent Ă  l’amĂ©lioration de la flore intestinale (effet probiotique).    
DÉFENSES NATURELLES Notre muqueuse intestinale concentre autour d’elle 60 Ă  70% du systĂšme immunitaire, prĂȘt Ă  faire face aux agressions liĂ©es aux agents pathogĂšnes vĂ©hiculĂ©s par notre alimentation. Par consĂ©quent, l’amĂ©lioration du systĂšme digestif entraine une amĂ©lioration des dĂ©fenses naturelles. En rĂ©Ă©quilibrant et renforçant la flore intestinale, le pollen congelĂ© Ă  l’état frais contribue au fonctionnement normal du systĂšme immunitaire.   Les pollens frais prĂ©sentent un trĂšs bon rapport potassium/sodium (entre 14 et 18). Cet aspect leur confĂšre un fort potentiel alcalinisant, trĂšs utile dans la lutte contre la dĂ©minĂ©ralisation. Les pollens contiennent aussi des phytostĂ©rols : molĂ©cules largement connues et utilisĂ©es pour limiter l’absorption du cholestĂ©rol et lutter contre l’hypercholestĂ©rolĂ©mie, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.    
ANTIOXYDANT L’une des thĂ©ories du vieillissement cellulaire est l’excĂšs de radicaux libres dans l’organisme qui altĂšrent les macroĂ©lĂ©ments tels que les protĂ©ines, les lipides ou l’ADN, contribuant ainsi Ă  leur dysrĂ©gulation. Avec l’Ăąge, la production radicalaire augmente et Ă  l’inverse les dĂ©fenses antioxydantes diminuent.   Les pollens, surtout s’ils sont frais, sont riches en vitamines et autres molĂ©cules antioxydantes, en minĂ©raux et oligoĂ©lĂ©ments (vitamines C et E, polyphĂ©nols et carotĂ©noĂŻdes). Ils obtiennent les plus hautes valeurs de pouvoir antioxydant in vitro (TEST ORAC* pour le pollen de chĂątaignier 10 fois supĂ©rieur au raisin par exemple).

Carnet d’adresses :

Pollen frais – indiquez le code 67CA01 pour ne pas payer les frais de port 😉

N’hĂ©sitez pas Ă  me contacter pour toute question !


Derniers articles

|

Mmmh, une crĂȘpe fermentĂ©e ayurvĂ©dique 😋

Voici une recette qui contient de bonnes bactĂ©ries, grĂące Ă  la fermentation, et qui permettra de faire le mĂ©nage dans vos intestins 😃 Alors pourquoi se priver ? 😁 PrĂ©par…
|

Mug-cake citron IG bas, sans gluten

Voici un p’tit dĂ©j’ cĂ©to (ou IG bas en version adaptĂ©e), rapide et facile Ă  rĂ©aliser, pour faire le plein d’Ă©nergie dĂšs le matin et Ă©viter le coup de pompe de 11h ! Je ne su…
| ,

Comment remplacer les oeufs dans vos recettes ? đŸ„š

Les Ɠufs Les Ɠufs n’ont pas toujours Ă©tĂ© aussi rĂ©pandus dans les recettes. On les utilise pour lier, Ă©mulsifier, faire lever ou donner de la consistance Ă  la prĂ©paration. Le…

Inscription newsletter

Recevez des conseils de nutrition, plantes et activité physique (4 lettres par an)

© Choisir Naturopathie 2021 - Mentions légales